Commission jeunesse

La Commission jeunesse se compose de 26 sièges pour des représentants des écoles secondaires, résidents de la Ville de Gatineau et de trois élus municpaux.

Pour combler les sièges disponibles, la CJ recrute ses membres via les différents médias écrits et sociaux. L’attribution des sièges se fait selon une grille de critères de représentativité de façon à idéalement recruter des membres de chacune des écoles secondaires et de chacun des niveaux. Une attention est également portée au ratio gars/filles.

La CJ relève du conseil municipal. Trois conseillers municipaux sont désignés par le maire pour siéger aux réunions de la commission. Ces conseillers sont présents pour écouter les préoccupations des jeunes et pour ensuite les faire valoir auprès du conseil municipal. Leur présence au sein de la commission est essentielle et enrichissante; ils exposent aux jeunes les réalités tant politiques, bureaucratiques ou logistiques auxquelles ils seront éventuellement confrontés dans la réalisation de leurs projets ou le cheminement de leur opinion au conseil.

La présidence de la Commission jeunesse est partagée entre un conseiller municipal nommé par le maire et un membre jeune de la commission. L’animation des réunions est prise en charge principalement par ce coprésident jeune. Les rencontres ont lieu un samedi par mois.

La coordination des projets de la CJ est assurée par un employé de la Division de la qualité de vie et du développement communautaire de la Ville de Gatineau qui est entièrement voué à cette tâche. La période la plus active de la Commission jeunesse est celle correspondant à l’année scolaire. Des invités, des fonctionnaires, des représentants d’organismes et des spécialistes, se joignent au groupe selon les besoins. Dix réunions officielles par année sont prévues, auxquelles s’ajoutent une vingtaine de réunions de divers sous-comités.

+Cédric Tessier, président
Jocelyn Blondin, membre
Mike Duggan, membre

Articles récents

Laisser un commentaire

Écrivez-moi

Je ne suis pas disponible à l'instant mais sentez-vous à l'aise de m'écrire un mot et je vous répondrai rapidement.